Biographie

 Julian Gutierrez 

 Julian Antonio Gutierrez Vinardell est né à Cuba dans la ville de Holguin le 9 février 1974. Il commence à chanter avec son père dès l’âge de 6 ans en faisant de petites tournées. Il entre à l’école d’arts à 10 ans dans la spécialité des percussions. Il participe et gagne le premier prix pour le concours provincial Amadeo Roldan. Par la suite, il entre au conservatoire Esteban Salas et après sa graduation en 1992 il rejoindra le groupe musical de son père. Il prend alors la direction musicale de ce projet dans lequel il joue le piano et les percussions.
En 1999, il amorcera une participation au sein du groupe Mezcla et fera plusieurs tournées en Europe, au Mexique et aux États-Unis notamment. Dès 2001, il déménage dans la ville de Sherbrooke, Québec. Il collabore depuis avec le groupe cubain-québécois Habana Café en tant que directeur, arrangeur et pianiste. Il a participé à plusieurs festivals au Québec dont: Festival de Jazz de Montréal, Festival de Jazz de Rimouski, Festival de Jazz Etc de Lévis, Les Francofolies, Festival d'été de Québec, ainsi qu'au Festival FAOT à Sonora Mexique entre autres.  Julian possède un baccalauréat et une maîtrise en interprétation jazz. Actuellement, il est doctorant à l’Université  Laval.

 Jean-François Martel... Diplômé de l’UQTR en jazz et du Conservatoire de Trois-Rivières en musique classique, sa formation le mit en contact avec plusieurs styles musicaux. Jean-François Martel a participé au projet de René Lussier, Le Trésor De La Langue, avec le poète Richard Desjardins. Cette collaboration l’a conduit dans plusieurs pays européens, dont la Hollande, la Belgique, l’Allemagne et la France. À la même époque, il a travaillé au Canada et en Italie avec Giorgio Conte. Il a aussi étudié et donné des cours au Bass Center de New-York, sous la supervision du jazzman John Patitucci (Chick Corea, Wayne Shorter). Il a accompagné, sur scène et sur disque, les chanteuses Anne Sylvestre, Dorothée Berryman, Marie-Claire Séguin, Karen Young et Suzie LeBlanc, ces dernières avec l’excellent violoniste Helmut Lipsky au sein du groupe Unclassified. Il adore la musique gitane et avec Charles Wizen, violoniste français résidant à New York, il a enregistré deux disques et continue de donner des spectacles avec ce violoniste dont le style s’apparente à celui de Stéphane Grapelli. Son intérêt pour la musique latine l’a poussé à faire des études à Cuba avec le bassiste Cachaito, du légendaire groupe Buena Vista Social Club. Dans le cadre du Drumfest de Montréal, il a fait partie du groupe du batteur étoile cubain Ignacio Berroa (Dizzy Gillespie, Paquito D’Riviera et Michel Camillo).
Alain Labrosse, directeur musical et percussionniste Alain Labrosse est né à Saint-Jérôme dans la province de Québec. Autodidacte, il a commencé sa carrière de percussionniste en 1977. Il se spécialise graduellement aux congas, aux bongos, aux timbales et aux tambours batas. Il a étudié à New-York avec Don Alias (percussionniste de Miles Davis, Steevie Wonder, Jaco Pastorius, etc.), à San-Francisco avec Karl Perazzo et Raul Rekow, (percussionnistes de Santana) et à Cuba avec Alberto Villareal, Los Chinitos et Julio Lopez. Il a une vaste expérience de la scène pour avoir travaillé avec des artistes de renommée internationale tels ; Giraldo Piloto (Cuba), Gino Vanelli et Don Alias (U.S.A), Jean Pierre Zanella, Michel Cusson et Ginette Reno (Canada). Il a participé à plus de soixante-dix d’albums de musique jazz et populaire et à plusieurs tournée aux États-Unis, en Europe et au Canada. Il collabore régulièrement à des émissions de télévision et de radio à titre de percussionniste-accompagnateur ou de directeur musical avec le groupe QUÉBA qu'il a fondé en 1984 avec le chanteur cubain Lazaro Rene Il a participé à la musique du film «Les Triplettes de Belleville» en nomination aux Oscars (2004) dans la catégorie «meilleure bande sonore». Depuis 1998, il enseigne les percussions latines au CEGEP Marie-Victorin à Montréal. Il offre également des classes de maître en percussions latines dans plusieurs universités canadiennes. Il est commandité par Pearl percussion. PRIX ET NOMINATION Nomination pour un Oscar dans la catégorie «Meilleure bande sonore » Les triplette de Belleville (2004) César pour la meilleure musique de film «Les triplette de Belleville» (2004) Félix pour le meilleur Album Jazz «Michel Cusson et le Wild Unit » (1992) Gagnant du Concours du Festival de Jazz avec le «Louise Beauchesne Latin Band» (1984) Plusieurs fois boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada, il a fait des travaux de recherche et de création à Cuba avec les membres de son groupe QUÉBA et des musiciens cubains (Klimax).
Thiago Ferté Compositeur et instrumentiste, a obtenu en 2004 son diplôme baccalauréat au Conservatoire brésilien de musique à Rio de Janeiro. Ensuite il a déménagé à Paris poursuivre des études au Conservatoire de Montreuil pendant deux ans (2004-2006). Il a complété le cours de Jazz Performance avec le premier prix (Médaille d`Or) parmi les diplômés de cette année. De retour au Brésil, il a travaillé avec des musiciens de renom de la scène instrumentale brésilienne tels Idriss Boudrioua, Marcelo Martins, Renato Massa, Paulinho Trompette et Altair Martins d’entre autres. En janvier 2011, le saxophoniste lance son premier album solo intitulé "Underground Scene" lors du deuxième Festival de Jazz à Rio qui a eu lieu dans la salle Baden Powell, suivi de participations dans d’autres festivals réputés tels que le Savassi Jazz Festival et le Rio das Ostras Blues & Jazz à côté de grands noms tels que: Yellowjackets, Nicholas Payton, Jane Monheit, Medeski, Martin & Wood, Bill Evans (sax). Juste avant de quitter le pays pour vivre au Canada, Thiago Ferté a été classé 2e dans la catégorie "nouveaux talents - musique instrumentale 2011" par le BNDES (Banque Nacional du développement). Dans une nouvelle phase de sa vie, depuis septembre 2011, le saxophoniste vit au Québec où il poursuit présentement ses études à l’Université Laval (doctorat en interprétation) et participe à des nombreux projets artistiques. Depuis quelques années, il participe au projet du pianiste cubain, Julian Gutierrez (irmão).

Eugenio Roberto “Kiko” Osorio, artiste endorsé: Tycoon Percussion,Soultone Cymbals,Vater Drumsticks

Education: Baccalauréat musique École National d'Art à La Havane 1984, diplôme en musique  École Provincial d'Art José Maria Ochoa à Holguin, Cuba 1980 

Expérience sur scène:USA and Europe tour with BOOGAT,2016,USA tour with BOOGAT.2015, Omniprésent tournée avec Damien Robitaille (Canada et France), 2013-2014, Rafael Zaldivar Afro Cuban Revival Quartet au Festival International de Jazz de Montréal, 2014, Joel Miller & Honeycomb au Sunfest in London, Ontario, 2014, Aretha Franklin Concert Under the Stars TD Ottawa Jazz Festival, 2014, Boogat au Festival International de Jazz de Montreal, 2014

· Habana Café au Festival Alfonso Ortiz Tirado in Sonora, Mexico, 2014

· Habana Café au Festival Multiculturel Mosaïq in Moncton, New Brunswick, 2014

· Le Noël Cubain by Florence K. avec l’Orchestre Symphonique de Gatineau, 2013

· Joel Miller & Honeycomb at the Festival International de Jazz de Montréal, 2013

· Habana Café au Mondial des cultures de Drummondville, 2013

· Orchestre Symphonique de Québec with Florence K., 2012

Enregistrements: JOEL MILLER & HONEYCOMB: Joel Miller, 2014 (Percussion and Drums) Effendi Records, MI CAMINO: Habana Café, 2014 (Percussion and Drums) Tryskell

Nominée comme meilleur album de l'année dans la catégorie de musique du monde ADISQ, 2014, EL DORADO SUNSET: Boogat, 2013 (Percussion) Maisonnette

gagnant du prix Félix 2013 ADISQ album de l'année dans la catégorie de musique du monde

I’M LEAVING YOU: Florence K., 2013 (Back vocals) Red Blues Productions/Universal Music Canada entre autres. Eugenio "Kiko " Osorio est très présent dans la scène montréalaise autant dans des groupes latins comme dans des productions de groupe de pop et du jazz